Hardouin : diplômes depuis plus de 20 ans

Julien Garnier perpétue l’octogénaire maison Hardouin, entreprise tourangelle dont il prit les commandes en 2003. Les frères Hardouin avaient fêté leur diplôme 5 A au siècle dernier. Il a été constamment renouvelé au nom de leur successeur.
Lire / Voir

30 ans d'AAAAA pour la marque Lemelle

Le premier diplôme décerné aux Lemelle (alors, Gilbert et le tout jeune Dominique) a été décerné par les jurés 5A en 1989. Trente ans de renouvellement ont suivi.Lire / Voir

Une marque... non commerciale pour l'asso

AAAAA, 5 A, marques déposées. Que l'association n'utilisera jamais pour en tirer un profit commercial.
Les diplômes ne peuvent rapporter, financièrement… qu'à ceux qui les ont obtenus. Pendant les deux ans de leur validité.
L'amicale préserve son aspect "bénévolat" depuis les années 1960.

Et n'a pas l'habitude d'indemniser ses responsables our le temps passé, leur savoir-faire ou leur entregent…Lire / Voir

Au CEPROC, 7 février 2019

Entretien au sujet du "multimarques" Jolivet, de Popy, de l'entreprise Lemelle, suite achat de cette maison (voir articles à la suite), interrogation quant aux marques de distributeurs (là aussi, voir plus loin), etc. Dégustation au restaurant d'application, Le Jardin des Saveurs. Merci à Xavier Guimard, chef cuisinier et formateur, ainsi qu'aux élèves du CEPROC qui l'assistaient, pour la préparation attentive et très régulière des andouillettes
• Un diplôme renouvelé (oui, encore renouvelé !) : celui du chablisien Marc COLIN, avec lequel collabore Gaëlle HOEFMAN, très jeune "ancienne" de la maison. Produit constant, dans sa recette comme dans son calibrage svelte.
• Un nouveau : Arnaud LUCIA ("Le Comptoir des andouillettes"), qui assure trois marchés dans le secteur de Montpellier et fournit quelques revendeurs plutôt haut de gamme.
Lire / Voir

Compte-rendu AG 2018

Compte-rendu de l'assemblée générale de l'association tenue en octobre 2018.
Pas de changements mjaurs, quelques débats.
Ce texte a été approuvé et signé par les participants à l'AG.
Quelques rappels de l'activité de l'année 2018, de bonnes résolutions, des décisions applicables en 2019.
Un questionnement au sujet des MDD.
Prochaine Asseemlée générale probablement en octobre 2019Lire / Voir

LAURENT BARRIS, DOUBLEMENT DIPLÔMÉ

A propose de Laurent Barris, double diplômé 5A.
Un défensur du patrioine limousin…Lire / Voir

Bonne lecture

LE COCHON TOUT UN MONDE, de M.G. Vaude. Avec une photo de Christophe Thierry offerte par Jacques-Louis Delpal aux éditions Castor et Pollux.
Lire / Voir

AG 5A 2017

L'assemblée générale de l'Association Amicale des Amateurs d'Andouillette Authentique s'est tenue le 2 octobre 2017 au restaurant Les Noces de Jeannette.
La discussion, assez serrée, s'est concentrée sur quelques points.

Lire / Voir

Andouille, andouilles.... Quelques variétés

Andouilles, tant d'andouilles…Et des risques de confusion. Simple mémo.Lire / Voir

Une 5 A au grenier ?

Le "grenier médocain", préparation peu connue hors de la Gironde, a fait son entrée dans le Code des usages de la charcuterie (édition 2016). Au chapitre Andouille. Un jour une 5 A ?
Lire / Voir

Sornettes de Troyes

Sornette rime souvent avec andouillette à Troyes. À défaut d'en établir le florilège, rappel de deux sottises que journalistes, chroniqueurs et blogueurs ont beaucoup colporté.
Lire / Voir

Label rouge pour des andouillettes

Des andouillettes Label rouge… Cela ne concerne pas les 5 A, le produit concerné ne relevant pas du « tout fait main main » cher aux jurés, encore moins du tiré à la ficelle, mais c’est un petit événement. Un succès pour Amand Terroir et Gilles Amand, l’initiateur, au moment où se négociait la vente de son entreprise au groupe Popy: alors que les labels rouges chers aux Français n’atteignent pas encore la soixantaine dans le vaste domaine charcutier.

La démarche ayant été concrétisée par arrêté (Journal officiel 19/11/2016), les andouillettes relevant de la catégorie « Andouillette supérieure » du Code des Usages de la Charcuterie, de la Salaison et des Conserves de viandes peuvent prétendre depuis l’hiver dernier au Label rouge si elles répondent à un cahier des charges strict (consultable à l’INAO).
Lire / Voir

Pascal et Patricia Bidron. 6 ans d'AAAAA, plus d'un an de distributeur automatique

Pascal Bidron, trois fois lauréat 5A, et Patricia
fêtaient début 2107 le premier anniversaire
de leur distributeur-monnayeur d’andouillettes.

D'abord une idée plutôt inattendue chez un petit charcutier, réputé il est vrai en son village pittoresque, une recherche obstinée sur internet, du bricolage, des autorisations, des réglages…et le succès.
L'artisan novateur et son épouse avaient installé pendant l’hiver 2016 leur distributeur d’andouillettes et, accessoirement de rillons. Cela a tourné toute l’année. D'abord une clientèle de curieux, puis des fidèles. Un an après la mise en service, ça fonctionne en permanence.
Lire / Voir

Nemours : AAAAA Aufradet repartie !


Victime de la terrible crue du Loing qui anéantit sa boutique et le labo, Alexandre Aufradet a réouvert, après bien des tracas et un réaménagement le faisant passer du 29 place de la République… au 27. Nemours a retrouvé son andouillette 5 A le 7 octobre La dernière andouillette Aufradet "plébiscitée" par les jurés 5 A avait été dégustée chez le Père Claude, à Paris, en février. Il s'agissait d'un troisième renouvellement de diplôme.

Lire / Voir

Compte-rendu AG 2016

L'assemblée générale 2016 de l'association s'est tenue le 17 octobre à Paris, au restaurant Les Noces de Jeannette.
En voici le compte-rendu dans sa rédaction "brute" peu mise en page
.
Lire / Voir

Masaki Kubo, restaurateur à Kyoto, premier et toujours seul lauréat 5 A étranger

Le diplôme de l'AAAAA honore depuis le 18 février 2013 un restaurateur-cuisinier de Kyoto, Masaki Kubo, qui élabore lui-même ses andouillettes (ce que ne fait aucun cuisinier français, semble-t-l). Il lui a été remis, la première fois, aux Grandes Marches, brasserie jouxtant l'Opéra-Bastille, en présence d'un représentant de l'ambassade du Japon à Paris et de journalistes japonais.
Ce diplôme a été renouvelé (dégustation à Paris). En raison des enseignements favorables, de la communication de la carte, de photos de travail et du produit), le Bureau a validé une prolongation jusqu'au début 2018.
Kubo-et-diplômeKubo-Masaki_1
Le chef-patron du Bistrot Bons Morceaux, premier lauréat 5 A hors de France. demeure seul lauréat cuisinier-
élaborateur AAAAA au monde.Lire / Voir

Vive Karambolage !

Vive KARAMBOLAAAAAge ! Au sujet de l’odeur parfois prégnante de l’andouillette… Un formidable et narquois court-métrage de Karambolage (Arte), régal même pour pour qui fronce parfois le nez. Lire / Voir

Thierry, très médiatique !

Fin 2016, début 2017 (émission prévue, dont nous parlerons le moment venu), le discret Christophe Thierry s'avère toujours médiatique.Lire / Voir

Jacqueline Ury nous a quittés

La chroniqueuse gastronomique qui a si longtemps et si régulièrement participé aux réunions des jurés de l’AAAAA nous avait quittés le mercredi 4 mai. Jacqueline Ury, 82 ans l'hiver dernier, se partageait entre Paris et la Creuse, projetait des voyages aux USA, en Russie…. Elle faisait partie de la 5 A depuis depuis près de quarante ans.
Lire / Voir

Laurent Barris : vive le cul-noir !

Laurent Barris, lauréat 2015, est charcutier à Saint-Yrieix-la-Perche. Un défenseur de la race de porc pie noire limousine.
Lire / Voir

François Roboth présente les photos du Père Claude

François Roboth avait suggéré la retrouvaille du 4 février avec Claude Perraudin, chez qui l'AAAAA s'était déjà attablée à trois reprises au début du millénaire.
Il avait présenté, fin 2015, l'énorme album de photos personnelles du cuisinier occasionnellement photographe, se détournant de sa plancha le temps de saisir la bonne humeur de ses clients. François, longtemps photographe lui-même a documenté l'ouvrage et légendé d'innombrables documents.
Lire / Voir

Michel Piot a quitté la table de la 5A

Michel Piot, un pilier de l'AAAAA (membre du jury depuis 1977), est décédé le 28 septembre. Il avait été l'un des chroniqueurs gastronomiques les plus influents des années 1970-1980/90. Et était resté une forte personnalité de table. Lire / Voir

La fraise de veau autorisée

Artisans ou industriels, les charcutiers le souhaitant, et se fournissant dans un abattoir réadapté, ont le droit de commercialiser des andouillettes tout ou partiellement élaborées avec de la fraise de veau (qui était interdite à la consommation depuis la "crise de la vache folle"). Une tradition ici et là très affirmée jusqu'en 2000 peut renaître.
Quelques infos
Lire / Voir

Christophe Thierry dans Le Chasseur français

Christophe Thierry (qui exerce à Sainte-Savine, en lisière de Troyes) dans le mensuel Le Chasseur Français de juillet 2015 Lire / Voir

AG 2015, mardi 2 juin à la Bonne Franquette

L'assemblée générale 2015 de l'AAAAA s'est déroulée le mardi 2 juin, salon particulier de La Bonne Franquette, Paris.
Parcourir le compte-rendu : Lire / Voir