Une marque... non commerciale pour l'asso

"AAAAA" et 5A, marques déposées
L'INPI a enregistré les dépôts de marque des sigles AAAAA (les cinq A à la suite, comme sur les diplômes andouillette et andouille) et 5A : conformément à l'article L. 712-2 du Code de la propriété intellectuelle. Il s'agit d'une protection initiale basique, "jusqu'à trois classes", dans le chapitre Alimentation : viande, charcuterie, salaison (classe 29). Cela simplement pour la France, patrie de l'andouillette (Polynésie exceptée, la tahitienne Miss France 2019 pardonnera).
Nous aurions peut-être d'autres dépôts plus sophistiqués à effectuer, au niveau européen ou mondial… si l'association en avait les moyens, mais ce serait sas doute chercher le superflu pour la forme : les risques d'embrouille ou de confusion sont minimes. Pour le moment, mis à part le cas exceptionnel de notre lauréat de Kyoto, les produits "conformes au Code français des usages de la charcuterie" n'abondent as à travers le monde. Et nos chères andouillettes at andouilles ne s'exportent apparemment que de façon minime… quand les frontières ne leurs sont pas fermées.
• Il s'agit banalement d'éviter que les A célébrant gratuitement chaudins ou fraise bien embossés, depuis presque soixante ans, ne soient pas galvaudés, utilisés à la légère ou de façon trompeuse dans notre périmètre gastronomique !
Les diplômes, dont l'attribution ne rapporte rien à l'amicale et aux jurés, puisque gratuite, concernent des élaborateurs, soit fabricants artisans, très majoritaires, soit industriels (en fait, un "multimarques" pour le moment, fédérant plusieurs entreprises indépendantes les unes des autres), ainsi que des restaurateurs sachant valoriser réguilèrement l'andouillette (cas un peu perdu de vue, puisque deux diplômes de cette catégorie seulement étaient en cours au printemps 2019, mais l'asso, qui y tenait au siècle dernier, se réintéresse à cette catégorie).
• Comme inlassablement répété lors des AG, puis noté sur ce site dans diverses rubriques, les diplômes ne sont jamais attribués aux revendeurs de tous niveaux, quelle que soit leur excellence (grossistes, demi-grossistes, Metro, grande distribution, etc.).
Ces intermédiaires nous honorent en proclamant qu'ils servent d'intermédiaires pour tel ou tel produit AAAAA, mais doivent, quels que soient leurs accords avec l'entreprise fabriquent, signaler
très lisiblement le nom du fabricant. et sa localisation. Cela a posé problème, qui semblait à peu près résolu l'été 2019.
Il va sans dire que les marques AAAAA et 5A, pour la classe 29, Alimentation, ne seront jamais utilisés de façon commerciale par l'association, dont les statuts disent bien la vocation "non lucrative" (c'est rappelé par ailleurs sur ce site).

Robot 5A
RetourAccueil-bouton-rouge-1