Diplômes actuellement valides


Siège social :
Ceproc
19, rue Goubet
75019 Paris
Association loi 1901

Qui est membre de l'amicale ?


Groupe de copains journalistes et chroniqueurs pendant une vingtaine d'années, la 5A (cinq membres à l'origine...) a pris de l’ampleur en tant qu'association "officielle" pendant les deux dernières décenies du siècle dernier. Elle réunit des représentants des médias et auteurs "gastronomiques" se régalant d'andouillettes et d'andouilles, bons connaisseurs de la charcuterie, des amateurs avertis dégustant régulièrement, des professionnels des métiers de bouche et des arts de la table, dont plusieurs charcutiers titulaires du diplôme et des MOF..

Outre les membres cotisants, essentiellement des élaborateurs lauréats, l’association accueille des membres "associés" non cotisants ou ne s’acquittant que d’une modique participation aux frais engagés lorsqu'ils participent aux dégustations et réunions-déjeuner.
Ces "non cotisants" intégrès à l'Amicale sont :
- des professionnels de divers horizons ayant apporté une aide pratique importante (matérielle, promotion vérifiable de la 5A en diverses occasions, préparation active des réunions de dégustation).
- des journalistes, chroniqueurs et blogueurs
ayant publié de façon significative au sujet de l’andouillette, de l’andouille, de la charcuterie. Ils peuvent s'exprimer sur tous supports imprimés et numériques ; contribuer (pseudonymes connus des membres de l'AAAAA) à Wikipedia. Cela à condition qu’ils gardent contact avec les membres du Bureau.
- des jurés habituels. Ils ne cotisent pas, mais peuvent participent aux réunions-déjeuner en s’acquittant d’une quote-part variable. La plupart ont réellement œuvré pour l’association (nombreux articles, évocation dans des ouvrages gastronomiques, participation active au site et à la page Facebook régulièrement entretenue par l'association, relations avec les charcutiers, apport de produits, accueil de "prédégustation" ou dégustations de contrôle chez eux).
- exceptionnellement, de simples consommateurs réellement amateurs éclairés d’andouille en contact avec plusieurs membres de l’association et connus des membres du bureau ( éventuelle cotisation symbolique).


Adhérents 2019
(
en gras, nom des élaborateurs titulaires du diplôme, pour le moment seuls cotisants réguliers, cela à des niveaux très différents dépendant de leur type d'activité, du volume de leur production) :
Jean-Christophe Andrieux
Alexandre Aufradet
Laurent Barris

Jean-Christophe Bassignac
Benoît Belgy (CNCT)
Pascal Bidron
Laurent Bromberger (Paris Bistro)
Emmanuel Cahelo et Rodolphe Pialaprat (associés Carré rouge)
Marc Colin
Christophe Couteau
Jean-Michel Déhais (secrétaire général)
Jacques-Louis Delpal (président de l'association)
Martine Delpal
Stéphane Duval (référent charcutier traiteur au CEPROC)
Vincent Ferniot (vice-président de l'association)
Patrick Fracheboud
participation non confirmée au printemps 2019.
Julien Garnier (Hardouin) Participation non confirmée au printemps 2019.
Xavier Guimard
(chef de cuisine formateur au CEPROC)
Gaëlle Hoefman
(qui a repris la marque Colin en 2019)
Laurent Jolivet (à plusieurs titres, car dirigeant des entreprises diversifiées fédérés au sein du groupe Popy : Champenoise, Père Duval, Amand Terroir, Paul Danjou, AT FRance-Gilbert Lemelle., Bernaudau, Popy)
Dominique Lapeyre (La Porchetta)
Jean-Jacques Legros (Saloir de Josselin)
Dominique Lemelle (membre d'honneur depuis qu' il a pris du recul)
Benoît Lemelle (AT France Gilbert Lemelle-groupe Popy)
Bernrad Leprince (MOF)
Arnaud Mandard (Souvent associé aux rencontres, en tant qu'amical assistant "informatique" dépanneur d'urgence)
Joël Mauvigney (en tant que président CNCT)
Marc Meneau (coopté membre d’honneur lors de la rencontre de Chablis en 2013)
Emmanuel Paris (directeur du CEPROC)
Bernard Pérot (MOF, président du CEPROC)
Monique Pivot (trésorière de l'association)
Patrick Revet
François Roboth (secrétaire général d'honneur)
Christophe Thierry
Robert Volut
Liste peut-être incomplète arrêtée en mai 2019. Des noms de jurés occasionnels s'impliquent réellement, notamment en publiant, peuvent s'ajouter.

• T
out lauréat peut adhérer, s'il entend ce que signifie le mot "Amicale"... même entre concurrents. S’il a conscience, au-delà de l’intérêt pratique du diplôme, que l’association est née d’un rire.
Adhérer ne relève en aucun cas de l'obligation pour les titulaires du diplôme (plusieurs lauréats renouvelés ne sont pas membres de l’association)
.

Le montant de la cotisation varie selon l'importance de l'entreprise. il est demeuré inchangé de 2012 à 2017 : de 100 € (très petite entreprise purement familiales, petit magasin) et 140 €, pour les producteurs artisanaux à chalandise locale, à 450 € pour les industriels, les" marques" très distribuées).
Le montant de la cotisation, qu'il appartient aux intéressés de déterminer en s'inspirant des suggestions faites sur la feuille d'appel, fut légèrement supérieur vers 2010. Modulé peu après, il n'a pas évolué ensuite durant la décenie qui s'achève).,
Leur adhésion vaut aux cotisants :
1 / ...la sympathie des autres membres actifs et des contacts souvent très utiles (communication d'avis sur le produit lauréat dégusté ici ou là informellement).
2 / de meilleures présentations d’une totale gratuité de leurs activités sur le site officiel… du moins pour ceux qui prennent la peine d'informer et de communiquer des documents d'illustration valables au "webmaster" (en l'occurence Jacques-Louis Delpal) ou à un membre du Bureau.
3 /
une priorité d'inscription sur l'agenda des dégustation (deux ou trois réunions par an, selon disponibilité du jury) à ceux qui souhaitent postuler pour le renouvellement du diplôme... la réattribution n'étant pas garantie pour cela !
Par ailleurs, une possibilité de rattrapage dans les trois ou quatre mois mois est offerte par le Bureau aux membres actifs de l’asso n’ayant pas obtenu d’emblée le renouvellement de leur diplôme. Le succès n'étant cependant pas garanti lors de cette session !

Par tradition et pour des raisons d'organisation, l'association, à l'origine limitée à cinq amis tous jurés au bénévolat absolu, ne recrute de nouveaux membres qu'avec parcimonie. Les cotisation ne servent en aucun cas à "indemniser" les responsables de la 5 A, rarement remboursés de tous les frais qu'ils ont réellement engagés. Il s'agit bien d'une Amicale.